Journée Des Crêpes 2º ESO

Aujourd’hui nous avons fêté la Saint-Chandeleur au lycée. Nous avons dégusté des crêpes délicieuses que le Départament de Cuisine nous a préparées. On a garni les crêpes avec du chocolat, de la crème caramel, des fraises, des kiwis, de la chantilly… On a même dégusté des crêpes salées jambon fromage.

Voici une recette des crêpes préparées par Telmo et Tula. À vous de la faire après.

Bon appétit!!!!

Et voici d’où vient la tradition:

La fête de la Chandeleur- 2 février

La Chandeleur est une fête religieuse qui célèbre la présentation de l’enfant Jésus au Temple et se fête 40 jours après Noël. Elle tire son nom du mot latin «candela», signifiant «chandelle».

Au temps des Romains, le 2 février était une fête en l’honneur du dieu Pan (dieu de la Nature). Toute la nuit durant, les croyants défilaient dans les rues, flambeaux à la main. Son nom? «festa candelarum», soit «fête des chandelles»…

Par la suite, la christianisation du peuple Gallo-Romain commença dès la fin de l’Empire Romain au Vème siècle. Cela passa notamment par la réappropriation de fêtes païennes telles que Noël pour en faire des célébrations chrétiennes. C’est donc dans ce contexte religieux qu’en 472, le pape Gélase Ier décida de christianiser cette fête qui commémora alors la présentation de l’enfant Jésus Christ au Temple. Garder ses chandelles allumées et les porter à l’Eglise en cette sainte journée assurait de bonnes récoltes aux paysans l’année à venir.

Pourquoi mange-t-on des crêpes?

Comme de nombreuses traditions, la fête de la Chandeleur est accompagnée de ses superstitions: si les paysans ne faisaient pas de crêpes à la Chandeleur, le blé serait mauvais l’année. Faire des crêpes oui, mais pas n’importe comment! Pour être assuré que la récolte sera bonne et la famille prospère, il convenait de faire sauter la première crêpe de la main droite en tenant un Louis d’or dans la main gauche. La crêpe était ensuite déposée sur l’armoire de la chambre, la pièce d’or placée à l’intérieur, jusqu’à l’année suivante. A la Chandeleur suivante, on récupérait le tout et l’on donnait la pièce au premier pauvre que l’on rencontrait.

Il existe une deuxième hypothèse concernant la tradition des crêpes. Il semblerait que pour remercier les pèlerins qui se rendaient jusqu’à Rome pour y déposer leur cierge, le pape leur distribuait des crêpes…

Aujourd’hui, les processions ont disparu, mais les crêpes restent de la partie!

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *